A. Gérin-Lajoie. D’après ses mémoires de Henri-Raymond Casgrain : Critique d’une source hybride1

Cécile Retg
| :
Révélant l’intimité de leurs auteurs, leurs rêves, leurs espoirs ou leurs désillusions, la littérature personnelle fascine de nombreux chercheurs. Mais, sous leur apparente sincérité, ces sources peuvent devenir de véritables pièges. À travers l’exemple d’un cas particulier, celui de la biographie d’Antoine Gérin-Lajoie par l’abbé Casgrain, cet article invite à réfléchir sur ce problème. Et pour cause, dans cette biographie, constituée pour l’essentiel des écrits intimes de Gérin-Lajoie, la mise en abîme de la littérature personnelle est profonde et chaotique. En dévoilant les diverses étapes de la création de cette oeuvre, de l’écriture de Gérin-Lajoie à celle de Casgrain, cet article présente une enquête critique de cette source. Il s’attarde également sur les liens qui unissent les différents acteurs de la création d’A. Gérin-Lajoie. D’après ses mémoires pour mieux comprendre leurs intentions et le sens de leurs interventions.
| :
Personal literature is fascinating to many researchers, as it reveals their authors’ intimate thoughts, dreams, hopes, and disillusions. Beneath their apparent sincerity, these sources can, however, become entrapment. Through a specific case, that of Antoine Gérin-Lajoie’s biography by Abbé Casgrain, this article invites reflection on this particular issue. Indeed, in this biography essentially shaped by the intimate writings of Gérin-Lajoie, the mise en abyme of personal literature is revealed deep and chaotic. In unveiling the creative stages of this work of writing, from Gérin-Lajoie to Casgrain, the article presents a critical inquiry of this source. It also examines the relationships uniting the actors in the creation of A. Gérin-Lajoie. D’après ses mémoires to gain a better understanding of their intentions and interventions.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1040573ar