À Montréal, c’est merveilleux !

, par Mario Robert

 

Extrait du livre Quand les archives racontent Montréal – 100 pièces d’exception. Du 22 au 24 novembre, venez nous rencontrer au kiosque #350 du Salon du livre de Montréal !

***

Boulevard Saint-Laurent, au nord de la rue Sainte-Catherine : la vie culturelle montréalaise connaît une effervescence exceptionnelle. Successeur du célèbre cabaret Au Faisan Doré (1947-1950), animé par Jacques Normand, le Café Montmartre connaît ses heures de gloire à compter de 1951. En juin de cette année-là, le Café offre un spectacle à l’allure parisienne qui comprend le chanteur de charme Jean Clément, les acrobates Edna et Léon, le fantaisiste Jean Rafa et, bien sûr, les Montmartre Girls. La musique du spectacle est l’oeuvre de Stan Simons et de son orchestre, alors que la musique de danse durant les intermèdes est produite par le Trio Michel Sauro. Comme le mentionne si bien le journal The Gazette : « There is no mistake in planning an evening out at the Café Montmartre in the heart of Montreal’s bright light belt. »

Café Montmartre, 1962. VM94-A0031-004

***

Pour en savoir plus sur les nuits de Montréal, écoutez la chronique d’Hugo Lavoie sur les « Cigarette girls » et ne manquez pas l’exposition Scandale ! du Centre d’histoire de Montréal !

Voir en ligne : http://archivesdemontreal.com/2013/...