À Montréal, les colporteurs de fruits sont victimes du zèle des épiciers

, par Jean Provencher

Les membres de l’Association des Colporteurs de Fruits se réunissent, en particulier sur l’importante question, pour eux, du cri dans les rues. Les épiciers, qui ont cherché à faire disparaître les colporteurs de fruits, n’ont pas réussi. Ils s’attaquent aujourd’hui au « cri » et se croient autorisés à faire arrêter les délinquants. C’est pourtant […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/05/0...