À Québec, les « Bassevillains » dans l’eau

, par Jean Provencher

Décidément, il faut se faire à l’idée, certains printemps québécois sont des printemps d’inondations. En voici un, à Québec cette fois-ci. La Patrie du 30 avril 1880 en fait sa une. Attention, le français est parfois laborieux. Ce matin, la marée a pris des libertés dans les parties basses de la ville. La Basse-Ville n’a […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/04/2...