À Québec, on a bien hâte

, par Jean Provencher

Partout on n’entend parler que de cadeaux à donner ou à recevoir. Ce sont en premier lieu les bambins et les enfants en général qui s’informent chaque matin auprès de leurs parents du nombre de jours qu’ils ont encore à traverser avant d’arriver à cette époque mémorable. Ce sont ensuite les porteurs de journaux, les […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/12/2...