À bas les fortifications !

, par Instantanés

Extrait d’un Plan des Fortifications de la Ville de Montreal Avec les réserves intérieures representant les différentes empietations faites sur les dites reserves, [… ] vertu d’un Acte à l’effet d’oter les murs et les fortifications de la Cité de Montréal. L. Charland (1803), J-P-B. Casgrain (1900). BAnQ Vieux Montréal (CA601,S16,SS2,D6).

 

Ce document consultable à la salle de recherche de BAnQ Vieux-Montréal, est un plan d’arpentage datant de 1803, dessiné par Louis Chartrand. C’est une des dernières représentations des fortifications de Montréal avant leur démolition complète.


Montréal, plan parcellaire, territoire situé entre la rue Craig et le voisinage de la rue Commissioners, depuis la rue Bon-Secours, jusqu’à la rue Beaudry. Paul Gauthier, dessinateur et Conrad Archambault, archiviste.1948. BAnQ Vieux-Montréal. (CA601,S53,SS1,P1463).

 

Les Montréalais étant de plus en plus nombreux et la ville ayant besoin d’espace pour développer les faubourgs, une pétition citoyenne pour l’abattement des murailles délabrées conduit à l’Acte pour abattre les Anciens Murs et Fortifications qui entourent la Cité de Montréal, qui est adopté en 1801.


Plan montrant une partie de Montréal avec les fortifications. Vers 1798. BAnQ Vieux-Montréal. (P318,S8,P31).

 

Procès entre A. Souste et J-C. Raimbault au sujet de la société de fourniture de matériaux pour la construction des fortifications de la ville [extrait]. 1736-1738. BAnQ Vieux-Montréal (TL4,S1,D4356).


Fortifications de Montréal. 1760 / D. Pomarede, 1882. BAnQ Vieux-Montréal (P266,S4,P121).

 

Entre 1802 et 1817, les murs de maçonnerie qui ont contribué à la défense de la ville depuis leur construction entre 1717 et 1738 sont démolis. À l’origine, ces fortifications mesuraient plus de 6 mètres de haut, 2 mètres d’épaisseur, et elles s’étendaient sur plus de trois kilomètres.


Restes de fortifications dans le Vieux-Montréal datant du début du 18e siècle. 1965. BAnQ Vieux-Montréal. Photographie : Armour Landry. (P97,S1,D7586-7586).

 

Catherine Lamarche, stagiaire de l’Université de Montréal (supervisée par Marie-Pierre Nault, archiviste) – BAnQ Vieux-Montréal

 

En complément

 

 

Cet article À bas les fortifications ! est apparu en premier sur Instantanés.

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...