À l’embouchure du Richelieu, la ville de Sorel est ensevelie sous la neige

, par Jean Provencher

Le correspondant du quotidien La Patrie est mécontent. Jamais, de mémoire d’homme, nos rues n’ont été encombrées de neige comme elles le sont actuellement. On se dirait, à Sorel, en plein milieu de janvier, et encore ? Jamais il n’y a eu ici autant de neige. Nos principales rues en comptent de quatre à cinq […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/03/1...