À l’occasion du jour du Souvenir (11 novembre) : la contribution des Québécois à l’effort de guerre

, par Instantanés

4-Boudreau - Le jour du souvenir et la guerre dans les archives de BAnQ - 2013-11-06_2

Fig. 1

Bien que plusieurs publications témoignent de la participation des Canadiens français aux différentes guerres du 20e siècle, les commémorations du jour du Souvenir (le 11 novembre) sont généralement très discrètes au Québec. Cette journée n’en demeure pas moins un important rappel de la contribution de nos soldats aux grands conflits armés auxquels le Canada a participé dans le passé.

Affiche

Fig. 2

Pour certains Québécois, tel que Talbot Mercer Papineau, fils de Louis-Joseph Papineau, c’est sans doute un sentiment patriotique qui les motive à s’enrôler lors des conflits de 1914-1918 et de 1939-1945[1]. Pour d’autres, c’est surtout la volonté de venir en aide à la France, dont le « cœur saigne » comme le mentionne une affiche publicitaire incitant la population à s’enrôler. Pour en savoir plus sur ce sujet, il est possible de consulter l’ouvrage de Frédéric Smith, « La France appelle votre secours » : Québec et la France libre, 1940-1945, publié en 2012.

Malgré le fait que l’essentiel des archives relatives aux forces armées canadiennes et à ses membres soit conservé à Bibliothèque et Archives Canada, BAnQ possède tout de même quelques fonds témoignant des conflits armés et met à la disposition des chercheurs de nombreuses photographies, mais aussi de la correspondance de guerre.

À titre d’exemple, mentionnons le fonds Gérard Lessard et Jeannine Nadeau  dont plusieurs des pièces ont été transcrites dans l’ouvrage de Denys Lessard, Ton kaki qui t’adore, publié en 2008. Ce fonds d’archives contient en effet une abondante correspondance constituée de centaines de lettres échangées de 1942 à 1945, entre Jeannine Nadeau et Gérard Lessard, alors que ce dernier faisait son service militaire. Ces documents constituent un échange épistolaire émouvant de la relation amoureuse entretenue entre un soldat et sa fiancée.

 

Denis Boudreau, Bibliothécaire – Centre d’archives de Montréal


[1] Fils de Louis-Joseph Papineau et de Caroline Pitkin Rogers, Talbert Mercer Papineau est décédé lors de la bataille de Passhendaele (Belgique, le 30 octobre 1917). Le centre d’archives de Montréal possède un fonds d’archives à son nom (P744). On y retrouve notamment son journal de naissance et des photographies de scènes de la Première Guerre mondiale.

[2] Fig 1. Lettre de Gérard Lessard à Jeannine Nadeau, 3 mai 1944. Centre d’archives de Montréal (P806).

[3] Fig 2. Affiche publicitaire de la Première Guerre mondiale [1916 ?] / A.H. Hider. Centre d’archives de Montréal (P318,S6,P5).

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...