Accession d’Alfred Charpentier à la présidence de la Confédération des travaileurs catholiques du Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Par sa foi en la doctrine sociale de l’Église et son souci de protéger les intérêts des travailleurs, Charpentier reflète bien l’esprit qui a animé la centrale jusqu’à a fin de la Seconde Guerre mondiale.Par sa foi en la doctrine sociale de l’Église et son souci de protéger les intérêts des travailleurs, Charpentier reflète bien l’esprit qui a animé la centrale jusqu’à a fin de la Seconde Guerre mondiale. Source : Le Devoir, 4 février 1935, p.8.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...