Accession de Henri Massé à la présidence de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Après avoir assumé la fonction de secrétaire général de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) pendant cinq ans, Henri Massé succédera à Clément Godbout à la présidence de la centrale. Alors que plusieurs pensent que ce dernier quitte son poste pour entreprendre une carrière politique, Godbout maintient qu’il n’en est aucunement question. Appelé à faire le bilan de son mandat à la FTQ et à tracer les perspectives qui guettent le mouvement ouvrier, il déclare : « L’avenir du mouvement syndical réside dans sa capacité à continuer à s’adapter, sa capacité de dénouer les impasses plutôt que de se « boquer » dans une position. » Après avoir assumé la fonction de secrétaire général de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) pendant cinq ans, Henri Massé succédera à Clément Godbout à la présidence de la centrale. Alors que plusieurs pensent que ce dernier quitte son poste pour entreprendre une carrière politique, Godbout maintient qu’il n’en est aucunement question. Appelé à faire le bilan de son mandat à la FTQ et à tracer les perspectives qui guettent le mouvement ouvrier, il déclare : « L’avenir du mouvement syndical réside dans sa capacité à continuer à s’adapter, sa capacité de dénouer les impasses plutôt que de se « boquer » dans une position. » Source : www.ftq.qc.ca  ;
Le Devoir, 16 septembre 1998, p.A2.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...