Accession de Jean Marchand à la présidence de la Confédération des syndicats nationaux

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le mandat de Jean Marchand
est marqué par une percée de la CSN au sein des employés du secteur public et un rapprochement avec le Parti libéral qui assume le pouvoir à Québec. Marchand quittera ses fonctions en 1965. Il sera remplacé par Marcel Pepin
, le secrétaire général de la centrale de 1961 à 1965.Le mandat de Jean Marchand
est marqué par une percée de la CSN au sein des employés du secteur public et un rapprochement avec le Parti libéral qui assume le pouvoir à Québec. Marchand quittera ses fonctions en 1965. Il sera remplacé par Marcel Pepin
, le secrétaire général de la centrale de 1961 à 1965. Source : La Presse, 6 mars 1961, p.1.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...