Acquisition de E.B. Eddy par Domtar

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Selon le président et chef de la direction de Domtar, Raymond Royer : « La conclusion de la transaction permettra à Domtar de consolider sa position de premier fabricant canadien de papiers de spécialité et de papiers fins et de devenir le septième en Amérique du Nord. » Domtar, dont les effectifs passeront de 4 700 à 8 000 personnes, s’est bâti une solide réputation dans le papier fin, notamment avec son usine de 540 000 tonnes à Windsor. La compagnie québécoise pourra faire une importante entrée aux États-Unis, car en plus d’avoir trois usines de papiers, une usine de pâtes et cinq scieries au Canada, E.B. Eddy possède une usine de 101 000 tonnes au Michigan. Selon le président et chef de la direction de Domtar, Raymond Royer : « La conclusion de la transaction permettra à Domtar de consolider sa position de premier fabricant canadien de papiers de spécialité et de papiers fins et de devenir le septième en Amérique du Nord. » Domtar, dont les effectifs passeront de 4 700 à 8 000 personnes, s’est bâti une solide réputation dans le papier fin, notamment avec son usine de 540 000 tonnes à Windsor. La compagnie québécoise pourra faire une importante entrée aux États-Unis, car en plus d’avoir trois usines de papiers, une usine de pâtes et cinq scieries au Canada, E.B. Eddy possède une usine de 101 000 tonnes au Michigan. Source : Le Devoir, le 17 juin 1998, p.B1.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...