Acquisition de Pharmaprix par Loblaw

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Plusieurs transactions d’envergure ont été conclues au Canada au cours des dernières années, notamment dans le secteur des mines et des métaux. Sur le plan du commerce de détail, aucune n’atteint toutefois l’importance de celle conclue entre Loblaw, qui possède plus de 1000 supermarchés au pays, et Shoppers Drug Mart, qui compte environ 1300 pharmacies. Au Québec, elle signifie que Pharmaprix passe sous le contrôle de Loblaw, une décision qui devrait permettre à cette chaîne d’améliorer sa situation concurrentielle en effectuant des économies de fonctionnement. L’offre est sujette à l’approbation des actionnaires. Cet épisode s’inscrit dans le cadre de la lutte que se livrent les géants dans le commerce du détail comme Target et Wal-Mart. En juin, le groupe Sobeys avait d’ailleurs mis la main sur les supermarchés Safeway. Selon les observateurs, le geste de Loblaw ferme la porte aux possibilités d’expansion offertes aux chaînes québécoises au Canada. À cet égard, certains pensent que Métro pourrait éventuellement être tenté d’acquérir les pharmacies Jean Coutu. Plusieurs transactions d’envergure ont été conclues au Canada au cours des dernières années, notamment dans le secteur des mines et des métaux. Sur le plan du commerce de détail, aucune n’atteint toutefois l’importance de celle conclue entre Loblaw, qui possède plus de 1000 supermarchés au pays, et Shoppers Drug Mart, qui compte environ 1300 pharmacies. Au Québec, elle signifie que Pharmaprix passe sous le contrôle de Loblaw, une décision qui devrait permettre à cette chaîne d’améliorer sa situation concurrentielle en effectuant des économies de fonctionnement. L’offre est sujette à l’approbation des actionnaires. Cet épisode s’inscrit dans le cadre de la lutte que se livrent les géants dans le commerce du détail comme Target et Wal-Mart. En juin, le groupe Sobeys avait d’ailleurs mis la main sur les supermarchés Safeway. Selon les observateurs, le geste de Loblaw ferme la porte aux possibilités d’expansion offertes aux chaînes québécoises au Canada. À cet égard, certains pensent que Métro pourrait éventuellement être tenté d’acquérir les pharmacies Jean Coutu. Source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/07/15/001-loblaw-pharmaprix-shoppers-drug-mart.shtml  ;
http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/jean-philippe-decarie/201307/16/01-4671087-la-balkanisation-des-detaillants-quebecois.php

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...