Acquisition par Quebecor de la papeterie Donahue

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette transaction permet au gouvernement provincial de récupérer 200 millions de dollars et la Société générale de financement 120. L’entente s’accompagne de garanties quant au maintien des emplois et d’un siège social au Québec, mais ne fait pas mention de l’implantation d’une nouvelle papeterie à Matane, un projet dont on discute depuis quelques années. Cette transaction permet au gouvernement provincial de récupérer 200 millions de dollars et la Société générale de financement 120. L’entente s’accompagne de garanties quant au maintien des emplois et d’un siège social au Québec, mais ne fait pas mention de l’implantation d’une nouvelle papeterie à Matane, un projet dont on discute depuis quelques années. Source : La Presse, 19 février 1987, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...