Acquisition par le Canadien de Montréal du joueur de centre Bobby Smith

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Acton, un rapide joueur de centre, et Napier, auteur de 40 buts au cours des deux dernières saisons, sont un lourd prix à payer pour faire l’acquisition de Smith. Âgé de 25 ans, ce joueur de centre de haute stature constitue cependant une prise de choix pour le Canadien qui cherche à relancer la production offensive de l’ailier droit Guy Lafleur. Perçu comme une solution à ce problème, Smith s’amène à Montréal avec une feuille de route impressionnante, dont 441 points en 376 parties avec les North Stars. Confiante en ses moyens, la direction de l’équipe lui fait signer une nouvelle entente de cinq ans qui en fera un des plus hauts salariés de l’organisation montréalaise.Acton, un rapide joueur de centre, et Napier, auteur de 40 buts au cours des deux dernières saisons, sont un lourd prix à payer pour faire l’acquisition de Smith. Âgé de 25 ans, ce joueur de centre de haute stature constitue cependant une prise de choix pour le Canadien qui cherche à relancer la production offensive de l’ailier droit Guy Lafleur. Perçu comme une solution à ce problème, Smith s’amène à Montréal avec une feuille de route impressionnante, dont 441 points en 376 parties avec les North Stars. Confiante en ses moyens, la direction de l’équipe lui fait signer une nouvelle entente de cinq ans qui en fera un des plus hauts salariés de l’organisation montréalaise. Source : La Presse, 29 octobre 1983, p.C1-C2.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...