Adoption d’un amendement à la Loi relative aux établissements industriels

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le débat entourant l’âge minimum obligatoire à l’obtention d’un emploi fut soutenu et alimenté par les inspecteurs du Service municipal de santé. Louis Guyon, inspecteur en chef chargé de faire respecter la Loi des établissements industriels, fut l’un des plus ardents défenseurs d’un âge minimum pour l’emploi et, par le fait même, d’une loi sur la fréquentation scolaire obligatoire. Déplorant l’analphabétisme étendu chez les jeunes ouvriers de manufactures, il réclama, année après année, des normes minimales concernant l’alphabétisation des enfants au travail.Le débat entourant l’âge minimum obligatoire à l’obtention d’un emploi fut soutenu et alimenté par les inspecteurs du Service municipal de santé. Louis Guyon, inspecteur en chef chargé de faire respecter la Loi des établissements industriels, fut l’un des plus ardents défenseurs d’un âge minimum pour l’emploi et, par le fait même, d’une loi sur la fréquentation scolaire obligatoire. Déplorant l’analphabétisme étendu chez les jeunes ouvriers de manufactures, il réclama, année après année, des normes minimales concernant l’alphabétisation des enfants au travail. Source : Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain : de la Confédération à la crise, 1867-1929, Montréal, Boréal Express, 1979, p.477-481. Jean Provencher, Chronologie du Québec, Montréal, BQ, 1997, p.198.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...