Adoption d’une loi fédérale accordant le droit de vote aux femmes

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

En 1919, les femmes obtiennent également le droit d’être candidates à la Chambre des communes. Elles devront attendre 1929 pour être admises au Sénat. C’est Agnes Campbell Macphail qui sera la première femme élue à la Chambre, le 6 décembre 1921. Rappelons qu’au Québec, les femmes n’obtiendront le droit de voter aux élections provinciales qu’en 1940. Allan Evans et I.L. Martinello situent ainsi le contexte de l’obtention du droit de vote par les femmes, en 1917 : « Lorsque les hommes partirent à la guerre, ce sont les femmes qui prirent leurs places dans les usines (...) Le rôle indispensable que jouèrent les femmes à ce moment-là força la société à changer d’attitude envers elles. Depuis des années, les femmes revendiquaient leurs droits politiques. À cause de la guerre, maintenant pour la première fois, les hommes étaient disposés à écouter. »En 1919, les femmes obtiennent également le droit d’être candidates à la Chambre des communes. Elles devront attendre 1929 pour être admises au Sénat. C’est Agnes Campbell Macphail qui sera la première femme élue à la Chambre, le 6 décembre 1921. Rappelons qu’au Québec, les femmes n’obtiendront le droit de voter aux élections provinciales qu’en 1940. Allan Evans et I.L. Martinello situent ainsi le contexte de l’obtention du droit de vote par les femmes, en 1917 : « Lorsque les hommes partirent à la guerre, ce sont les femmes qui prirent leurs places dans les usines (...) Le rôle indispensable que jouèrent les femmes à ce moment-là força la société à changer d’attitude envers elles. Depuis des années, les femmes revendiquaient leurs droits politiques. À cause de la guerre, maintenant pour la première fois, les hommes étaient disposés à écouter. » Source : Marie Lavigne et Yolande Pinard dir., Les femmes dans la société québécoise, Montréal, Boréal Express, 1977, p.169-190. Allan Evans et I.L. Martinello, Les Cent ans du Canada, Montréal-Toronto, McGraw-Hill, 1978, p.161.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...