Adoption de la Loi sur les mesures de contrôle des prix et des salaires

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Par un vote de 111 contre 96, la Chambre des communes adopte la Loi C-73 visant à contenir les effets de l’inflation qui affecte l’économie canadienne. Lors d’un sondage effectué auprès de la population, on découvre que le Parti libéral conserve sa popularité malgré ces mesures implantées. Selon un observateur, les Québécois restent « fidèles à l’équipe libérale en place à Ottawa », mais ils « se révèlent, et de loin, les plus critiques à l’égard des mesures anti-inflationnistes de M. Trudeau et de leur portée sociale ».Par un vote de 111 contre 96, la Chambre des communes adopte la Loi C-73 visant à contenir les effets de l’inflation qui affecte l’économie canadienne. Lors d’un sondage effectué auprès de la population, on découvre que le Parti libéral conserve sa popularité malgré ces mesures implantées. Selon un observateur, les Québécois restent « fidèles à l’équipe libérale en place à Ottawa », mais ils « se révèlent, et de loin, les plus critiques à l’égard des mesures anti-inflationnistes de M. Trudeau et de leur portée sociale ». Source : La Presse, 4 décembre 1975, p.A2. La Presse, 3 décembre 1975, p.A8

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...