Adoption du programme d’études de la Société canadienne d’histoire naturelle

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les objectifs de la Sociétés sont d’« étudier et de vulgariser les sciences naturelles, d’inciter le développement des recherches dans ce domaine et d’établir des relations entre les naturalistes canadiens-français et étrangers. » Un des membres fondateurs de la Société, le frère Marie-Victorin, succédera au président Germain Beaulieu en 1925. Il restera en poste jusqu’en 1940.Les objectifs de la Sociétés sont d’« étudier et de vulgariser les sciences naturelles, d’inciter le développement des recherches dans ce domaine et d’établir des relations entre les naturalistes canadiens-français et étrangers. » Un des membres fondateurs de la Société, le frère Marie-Victorin, succédera au président Germain Beaulieu en 1925. Il restera en poste jusqu’en 1940. Source : Luc Chartrand, Raymond Duchesne, Yves Gingras, Histoire des sciences au Québec, Montréal, Boréal, 1987, p.251.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...