Adoption du projet de loi 84 sur l’union civile

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Malgré le fait qu’une opposition se manifeste encore, notamment au sein de l’Église québécois, l’unanimité des députés et les résultats de quelques sondages parus récemment tendent à indiquer que la nouvelle loi se veut le reflet de l’évolution des Québécois relativement à cette question controversée. Satisfait, le ministre Bégin déclare : « Les gens vont continuer à vivre et à être ensemble, mais maintenant, ils vont pouvoir le faire en toute légalité. » La nouvelle loi entrera en application à partir du mois de juillet.Malgré le fait qu’une opposition se manifeste encore, notamment au sein de l’Église québécois, l’unanimité des députés et les résultats de quelques sondages parus récemment tendent à indiquer que la nouvelle loi se veut le reflet de l’évolution des Québécois relativement à cette question controversée. Satisfait, le ministre Bégin déclare : « Les gens vont continuer à vivre et à être ensemble, mais maintenant, ils vont pouvoir le faire en toute légalité. » La nouvelle loi entrera en application à partir du mois de juillet. Source : La Presse, 8 juin 2002, p.A10. Le Devoir, 10 juin 2002, p.B6.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...