Adoption du projet de loi créant les Collèges d’enseignement général et professionnel

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La sanction de cette loi, le 29 juin, précède de quelques semaines l’ouverture des premiers Cégeps qui a lieu le 18 septembre 1967. Au Québec, le Cégep (Collège d’enseignement général et professionnel) constitue le niveau intermédiaire entre le cours secondaire et l’université. En tout, douze établissements de ce genre ouvriront leurs portes à cette occasion, dont cinq à Montréal. Entre 1967 et 1970, le nombre d’étudiants poursuivant des études collégiales au Québec passera de 18 541 à 70 385. La sanction de cette loi, le 29 juin, précède de quelques semaines l’ouverture des premiers Cégeps qui a lieu le 18 septembre 1967. Au Québec, le Cégep (Collège d’enseignement général et professionnel) constitue le niveau intermédiaire entre le cours secondaire et l’université. En tout, douze établissements de ce genre ouvriront leurs portes à cette occasion, dont cinq à Montréal. Entre 1967 et 1970, le nombre d’étudiants poursuivant des études collégiales au Québec passera de 18 541 à 70 385. Source : La Presse, 22 juin 1967, p.1-2. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.604-607.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...