Adoption par l’Assemblée législative d’une Loi créant un ministère provincial des Transports et des Communications

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette loi fut adoptée à l’unanimité en deuxième et troisième lectures. Selon le premier ministre Duplessis : « En créant un ministère distinct, on donne une importance accrue à la question du transport. C’est aussi une affirmation positive des droits de la province. Depuis quelques temps, il y a eu des vélléités de la part du gouvernement fédéral d’entrer dans ce domaine que considérons exclusif aux provinces. » Il faudra attendre le 30 juin 1954 pour assister à l’assermentation du premier ministre titulaire des Transports et Communications : Antoine Rivard.Cette loi fut adoptée à l’unanimité en deuxième et troisième lectures. Selon le premier ministre Duplessis : « En créant un ministère distinct, on donne une importance accrue à la question du transport. C’est aussi une affirmation positive des droits de la province. Depuis quelques temps, il y a eu des vélléités de la part du gouvernement fédéral d’entrer dans ce domaine que considérons exclusif aux provinces. » Il faudra attendre le 30 juin 1954 pour assister à l’assermentation du premier ministre titulaire des Transports et Communications : Antoine Rivard. Source : Le Devoir, 26 novembre 1952, p.5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...