Ah Québec, quand vient l’été

, par Jean Provencher

Le journaliste Jules S. Lesage se fait alors lyrique. Avec les premières ardeurs ensoleillées de juin, l’exode vers nos campagnes environnantes, et d’une si riante beauté d’aspect en cette saison, est commencé. D’autres citadins moins favorisés ou moins pressés de laisser la ville font des promenades en voiture sur le chemin St-Louis ou Ste-Foye, et […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/06/1...