Ah, flâner à Montréal

, par Jean Provencher

Celui qui signe J. B. A. sans doute Joliettain maintenant, se remémore ses jours d’été, à Montréal. L’Étoile du Nord, de Joliette justement, publie son texte le 16 décembre 1886. C’était en juillet 1883. J’avais terminé mon cours de philosophie et me proposais d’étudier le droit. Cette idée cependant n’était pas bien déterminée chez moi ; [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/12/1...