Alain Doucet : en quête des traditions orales de la Baie Sainte-Marie

Carmen d’Entremont
Alain Doucet, folkloriste acadien, décède soudainement en 1966 à l’âge de 36 ans, quelques mois après avoir célébré la parution de La Littérature orale de la Baie Sainte-Marie. En 1961, après avoir recueilli pendant plusieurs années les contes, chansons, légendes, toponymes et dires des Acadiens de la région, Doucet présente le résultat de ses recherches sous forme de thèse et obtient une maîtrise ès arts en français de l’Université Sainte-Anne. Publiée, l’étude connaît un immense succès. Cette oeuvre documentaire importante, qui a grandement contribué à la valorisation et à la préservation du patrimoine oral du milieu, demeure, encore aujourd’hui, l’étude ethnologique la plus exhaustive sur les Acadiens de Clare, un legs précieux qui prolonge la vie éphémère de ce chercheur passionné.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/rab...