Annonce d’investissements dans la recherche d’énergie fossile sur l’île d’Anticosti

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La volonté de faire de l’exploration pétrolière à Anticosti et dans le gisement Old Harry, dans le Saint-Laurent, est un des enjeux de la campagne électorale provinciale de 2012. Une fois élu, le gouvernement du Parti québécois confirme sa volonté de diminuer la dépendance énergétique du Québec et d’augmenter les sources de revenus de la province. Dans cette optique, la première ministre Pauline Marois dévoile, le 13 février 2014, les grandes lignes de deux ententes visant à déterminer le potentiel pétrolier et gazier de l’île d’Anticosti. La première lie Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, un organisme public, à Pétrolia, Corridor Ressources et la société française Maurel & Prom. La seconde, qui n’est une qu’une entente de principe, est avec Junex. Sur les 190 millions investis dans cette phase d’exploration, 75 proviennent d’investisseurs privés. Le gouvernement ne nie pas qu’il y ait des risques associés à cette démarche, mais il estime que la découverte de gisements pourrait représenter des milliards de dollars sur plusieurs décennies. Somme sur lesquelles l’État québécois récolterait des revenus directs et indirects qui lui permettraient de récupérer largement sa mise. La Coalition Avenir Québec se dit en faveur de cette décision, alors que le Parti libéral considère le risque élevé pour le gouvernement. De fait, les spéculations sont nombreuses quant au potentiel réel d’Anticosti. Les milieux économiques se réjouissent aussi de cette annonce, alors que les groupes environnementaux expriment pour leur part inquiétude et déception. Ils critiquent notamment la décision de ne pas tenir de Bureau d’audiences publiques sur l’environnement pendant la phase d’exploration, ne prévoyant cette initiative qu’en cas d’exploitation. La volonté de faire de l’exploration pétrolière à Anticosti et dans le gisement Old Harry, dans le Saint-Laurent, est un des enjeux de la campagne électorale provinciale de 2012. Une fois élu, le gouvernement du Parti québécois confirme sa volonté de diminuer la dépendance énergétique du Québec et d’augmenter les sources de revenus de la province. Dans cette optique, la première ministre Pauline Marois dévoile, le 13 février 2014, les grandes lignes de deux ententes visant à déterminer le potentiel pétrolier et gazier de l’île d’Anticosti. La première lie Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, un organisme public, à Pétrolia, Corridor Ressources et la société française Maurel & Prom. La seconde, qui n’est une qu’une entente de principe, est avec Junex. Sur les 190 millions investis dans cette phase d’exploration, 75 proviennent d’investisseurs privés. Le gouvernement ne nie pas qu’il y ait des risques associés à cette démarche, mais il estime que la découverte de gisements pourrait représenter des milliards de dollars sur plusieurs décennies. Somme sur lesquelles l’État québécois récolterait des revenus directs et indirects qui lui permettraient de récupérer largement sa mise. La Coalition Avenir Québec se dit en faveur de cette décision, alors que le Parti libéral considère le risque élevé pour le gouvernement. De fait, les spéculations sont nombreuses quant au potentiel réel d’Anticosti. Les milieux économiques se réjouissent aussi de cette annonce, alors que les groupes environnementaux expriment pour leur part inquiétude et déception. Ils critiquent notamment la décision de ne pas tenir de Bureau d’audiences publiques sur l’environnement pendant la phase d’exploration, ne prévoyant cette initiative qu’en cas d’exploitation. Source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2014/02/13/006-annonce-quebec-economie-secteur-petrolier.shtml  ;
http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/399998/feu-vert-a-l-exploration-petroliere  ;
http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201402/14/01-4739025-petrole-danticosti-enfin-dit-legault-loto-petrole-dit-couillard.php

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...