Annonce d’un investissement majeur dans les technologies de pointe à l’usine IBM de Bromont

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette somme servira à renouveler l’équipement de l’usine et à supporter la croissance des technologies de pointe. Elle ne créera pas d’emplois nouveaux, mais permettra de consolider les 2 500 déjà existants à l’usine de Bromont. La concurrence dans le domaine des microprocesseurs rend cet investissement nécessaire. Au moment de cette annonce, l’usine IBM serait le plus gros exportateur québécois dans le domaine de la technologie de l’information (3 milliards de dollars en 1998).Cette somme servira à renouveler l’équipement de l’usine et à supporter la croissance des technologies de pointe. Elle ne créera pas d’emplois nouveaux, mais permettra de consolider les 2 500 déjà existants à l’usine de Bromont. La concurrence dans le domaine des microprocesseurs rend cet investissement nécessaire. Au moment de cette annonce, l’usine IBM serait le plus gros exportateur québécois dans le domaine de la technologie de l’information (3 milliards de dollars en 1998). Source : Le Devoir, 12 mai 1999, p.B2.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...