Annonce d’un projet de loi contre l’intimidation

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Succédant à un plan de lutte contre l’intimidation créé en 2008, et qui avait eu peu d’effet selon le personnel des écoles, le projet de loi 56 inclut notamment des activités annuelles sur le civisme et des notions de cybercitoyenneté. L’apparition des médias sociaux a changé le visage traditionnel de l’intimidation, souligne la ministre, et c’est à ces nouvelles problématiques que la Loi contre l’intimidation veut répondre. Chaque école devra désormais mandater un responsable à l’intimidation, en plus d’avoir l’obligation de négocier des pratiques d’intervention avec les centres de services et corps policiers. Quant à lui, le budget reste intact : 18 millions étalés sur trois ans. Une campagne de sensibilisation d’un million de dollars s’ajoute cependant au projet de loi, comprenant également le lancement d’un nouveau site internet, moijagis.com. Le projet était promis depuis un an, mais le suicide de la jeune Marjorie Raymond, victime d’intimidation, en décembre 2011, a poussé le gouvernement à agir rapidement. Succédant à un plan de lutte contre l’intimidation créé en 2008, et qui avait eu peu d’effet selon le personnel des écoles, le projet de loi 56 inclut notamment des activités annuelles sur le civisme et des notions de cybercitoyenneté. L’apparition des médias sociaux a changé le visage traditionnel de l’intimidation, souligne la ministre, et c’est à ces nouvelles problématiques que la Loi contre l’intimidation veut répondre. Chaque école devra désormais mandater un responsable à l’intimidation, en plus d’avoir l’obligation de négocier des pratiques d’intervention avec les centres de services et corps policiers. Quant à lui, le budget reste intact : 18 millions étalés sur trois ans. Une campagne de sensibilisation d’un million de dollars s’ajoute cependant au projet de loi, comprenant également le lancement d’un nouveau site internet, moijagis.com. Le projet était promis depuis un an, mais le suicide de la jeune Marjorie Raymond, victime d’intimidation, en décembre 2011, a poussé le gouvernement à agir rapidement. Source : Le Devoir, 13 février 2012, p.A3. http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/201202/15/01-4496330-loi-contre-lintimidation-nouvelles-obligations-meme-budget.php ; http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201202/12/01-4495150-quebec-deposera-un-projet-de-loi-contre-lintimidation.php

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...