Annonce d’une transaction impliquant le gardien de but du Canadien de Montréal, José Théodore

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Vétéran de huit saisons au sein de l’organisation montréalaise, Théodore connaissait une saison difficile, ponctuée par des blessures, une controverse sur des substances dopantes ainsi que des performances en dents de scie devant le filet. Récipiendaire des trophées Hart et Vézina en 2002, il demeurait néanmoins une des figures les plus connues de l’équipe. Pour combler son départ, le Canadien fait l’acquisition de David Aebischer, un gardien de 28 ans. La transaction constitue également un vote de confiance à l’endroit de l’autre portier du tricolore, le français Christobal Huet, dont les succès étonnent quelque peu. Les retombées financières de la transaction ne sont pas négligeables puisque la différence entre le salaire de Théodore et celui de Aebischer permet au Canadien d’épargner environ 2,5 millions de dollars. 

Vétéran de huit saisons au sein de l’organisation montréalaise, Théodore connaissait une saison difficile, ponctuée par des blessures, une controverse sur des substances dopantes ainsi que des performances en dents de scie devant le filet. Récipiendaire des trophées Hart et Vézina en 2002, il demeurait néanmoins une des figures les plus connues de l’équipe. Pour combler son départ, le Canadien fait l’acquisition de David Aebischer, un gardien de 28 ans. La transaction constitue également un vote de confiance à l’endroit de l’autre portier du tricolore, le français Christobal Huet, dont les succès étonnent quelque peu. Les retombées financières de la transaction ne sont pas négligeables puisque la différence entre le salaire de Théodore et celui de Aebischer permet au Canadien d’épargner environ 2,5 millions de dollars. 

Source : La Presse, 9 mars 2006, p. 1-5.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...