Annonce de l’acquisition du Canadien de Montréal par les Brasseries Molson

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La transaction comprend également les Voyageurs de la Nouvelle-Écosse, le club école du Canadien qui évolue dans la Ligue américaine. La famille Molson, qui a déjà été propriétaire du Canadien entre 1957 et 1971, avait vendu l’équipe pour la somme de 15 millions de dollars aux frères Edward et Peter Bronfman. Selon les analyses des observateurs, la décision de cette brasserie de se porter à nouveau acquéreur du Canadien s’expliquerait par l’intérêt d’une brasserie rivale, Labatt, désireuse elle aussi de s’approprier la célèbre franchise montréalaise. Le président Morgan McCammon se contente de déclarer à la presse : « Nous croyons que l’acquisition du Canadien par les Brasseries Molson représente un placement dans une des meilleures concessions de sport au Canada. » La transaction comprend également les Voyageurs de la Nouvelle-Écosse, le club école du Canadien qui évolue dans la Ligue américaine. La famille Molson, qui a déjà été propriétaire du Canadien entre 1957 et 1971, avait vendu l’équipe pour la somme de 15 millions de dollars aux frères Edward et Peter Bronfman. Selon les analyses des observateurs, la décision de cette brasserie de se porter à nouveau acquéreur du Canadien s’expliquerait par l’intérêt d’une brasserie rivale, Labatt, désireuse elle aussi de s’approprier la célèbre franchise montréalaise. Le président Morgan McCammon se contente de déclarer à la presse : « Nous croyons que l’acquisition du Canadien par les Brasseries Molson représente un placement dans une des meilleures concessions de sport au Canada. » Source : La Presse, 5 août 1978, p.B4.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...