Annonce de l’adoption d’une nouvelle politique de taxation sur le tabac

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Pour le moment, le Québec est la seule province à se joindre à l’initiative fédérale. Les baisses annoncées par les deux gouvernements se traduiront par une diminution importante du prix de la cartouche de cigarettes qui passera de 48 $ à 22,75 $. Pour contrebalancer cette mesure, le gouvernement fédéral annonce qu’il encaissera une surtaxe sur les profits des manufacturiers de tabac. Le gouvernement provincial promet pour sa part de légiférer pour interdire la vente de cigarettes aux moins de 18 ans. Le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, profite de l’occasion pour demander à ses concitoyens « de contribuer avec leur gouvernement à mettre fin à des activités illégales qui sapent la crédibilité de nos institutions et la fibre morale de notre société ».Pour le moment, le Québec est la seule province à se joindre à l’initiative fédérale. Les baisses annoncées par les deux gouvernements se traduiront par une diminution importante du prix de la cartouche de cigarettes qui passera de 48 $ à 22,75 $. Pour contrebalancer cette mesure, le gouvernement fédéral annonce qu’il encaissera une surtaxe sur les profits des manufacturiers de tabac. Le gouvernement provincial promet pour sa part de légiférer pour interdire la vente de cigarettes aux moins de 18 ans. Le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, profite de l’occasion pour demander à ses concitoyens « de contribuer avec leur gouvernement à mettre fin à des activités illégales qui sapent la crédibilité de nos institutions et la fibre morale de notre société ». Source : La Presse, 8 février 1994, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...