Annonce de la création de la Quebec South Shore Corporation

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le gouvernement assume la garantie financière de plus de la moitié de la somme requise. Il s’agit d’une nouvelle politique d’aide que le gouvernement a mise sur pied pour permettre le développement des industries locales de transformation des ressources naturelles. Selon un sondage effectué auprès de consommateurs d’acier, 129 sur 133 soutiennent la nécessité d’une telle industrie. L’établissement de la Québec South Shore Corporation (QUESCO) est justifié par l’abondance de matières premières à un prix avantageux, une main-d’oeuvre et des techniciens sans coût additionnel pour le producteur d’acier, la présence d’une force motrice à prix modique, celle de voies de transport par terre et par mer -Montréal est le deuxième plus grand port d’Amérique du Nord- et, finalement, la proximité du centre urbain de Montréal, principal consommateur d’acier.Le gouvernement assume la garantie financière de plus de la moitié de la somme requise. Il s’agit d’une nouvelle politique d’aide que le gouvernement a mise sur pied pour permettre le développement des industries locales de transformation des ressources naturelles. Selon un sondage effectué auprès de consommateurs d’acier, 129 sur 133 soutiennent la nécessité d’une telle industrie. L’établissement de la Québec South Shore Corporation (QUESCO) est justifié par l’abondance de matières premières à un prix avantageux, une main-d’oeuvre et des techniciens sans coût additionnel pour le producteur d’acier, la présence d’une force motrice à prix modique, celle de voies de transport par terre et par mer -Montréal est le deuxième plus grand port d’Amérique du Nord- et, finalement, la proximité du centre urbain de Montréal, principal consommateur d’acier. Source : Les Affaires, 3 juin 1960, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...