Annonce de la fermeture de l’usine Hyundai de Bromont

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Hyundai explique sa décision par sa volonté de fabriquer son modèle Elantra en Corée plutôt qu’au Québec. La direction affirme cependant avoir des plans pour son usine de Bromont, tout en demeurant plutôt évaisve à ce sujet. Au cours de sa brève existence, Hyundai n’aura jamais dépassé 20 % de sa capacité totale de production à Bromont, ni atteint les objectifs d’emplois fixés lors de son ouverture. L’usine avait initialement été fermée le 17 septembre 1993. Au début du XXIe siècle, la possibilité de transformer le complexe en studio de cinéma sera sérieusement envisagée. Elle restera néanmoins lettre morte.Hyundai explique sa décision par sa volonté de fabriquer son modèle Elantra en Corée plutôt qu’au Québec. La direction affirme cependant avoir des plans pour son usine de Bromont, tout en demeurant plutôt évaisve à ce sujet. Au cours de sa brève existence, Hyundai n’aura jamais dépassé 20 % de sa capacité totale de production à Bromont, ni atteint les objectifs d’emplois fixés lors de son ouverture. L’usine avait initialement été fermée le 17 septembre 1993. Au début du XXIe siècle, la possibilité de transformer le complexe en studio de cinéma sera sérieusement envisagée. Elle restera néanmoins lettre morte. Source : La Presse, 19 mars 1994, p.1 et A2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...