Annonce de la privatisation de Madelipêche aux Îles-de-la-Madeleine

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’existence de Madelipêche remonte à 1978. Depuis, on estime que le gouvernement aurait investi autour de 48 millions de dollars dans son fonctionnement. L’arrivée au pouvoir des Libéraux de Robert Bourassa, en décembre 1985, a entraîné une remise en question du rôle de l’État dans cette société. L’annonce de la privatisation de Madelipêche inquiète ses 1 100 travailleurs, inquiétude que le ministre Dutil tente d’apaiser en déclarant que les ouvriers « trouveront beaucoup plus de satisafaction à travailler de concert avec un État stimulateur plutôt que de vivre sous la dépendance d’un État pourvoyeur. » Madelipêche génère environ 90 % de l’économie des Îles-de-la-Madeleine. La vente devrait se réaliser en février 1987.L’existence de Madelipêche remonte à 1978. Depuis, on estime que le gouvernement aurait investi autour de 48 millions de dollars dans son fonctionnement. L’arrivée au pouvoir des Libéraux de Robert Bourassa, en décembre 1985, a entraîné une remise en question du rôle de l’État dans cette société. L’annonce de la privatisation de Madelipêche inquiète ses 1 100 travailleurs, inquiétude que le ministre Dutil tente d’apaiser en déclarant que les ouvriers « trouveront beaucoup plus de satisafaction à travailler de concert avec un État stimulateur plutôt que de vivre sous la dépendance d’un État pourvoyeur. » Madelipêche génère environ 90 % de l’économie des Îles-de-la-Madeleine. La vente devrait se réaliser en février 1987. Source : Le Devoir, 20 octobre 1986, p.11.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...