Annonce de mesures contre l’Alliance catholique des professeurs de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Un an après cette décision, en avril 1954, le comité judiciaire du Conseil privé de Londres confirme l’accréditation de l’Alliance des professeurs catholiques de Montréal. Allant à l’encontre de ce verdict, le gouvernement du Québec fera adopter en juin la Loi 20 qui retire à l’Alliance son certificat de reconnaissance syndicale. Elle ne le retrouvera qu’en 1959. Un an après cette décision, en avril 1954, le comité judiciaire du Conseil privé de Londres confirme l’accréditation de l’Alliance des professeurs catholiques de Montréal. Allant à l’encontre de ce verdict, le gouvernement du Québec fera adopter en juin la Loi 20 qui retire à l’Alliance son certificat de reconnaissance syndicale. Elle ne le retrouvera qu’en 1959. Source : Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.93. Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.275-278.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...