Annonce de mises à pied chez Air Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Air Canada doit amputer son personnel de 7 500 postes en deux ans, dont 3 500 sur une base volontaire, et réduire le salaire de ses employés qui ne sont pas syndiqués. Au cours des trois derniers trimestres, la compagnie a accumulé des pertes de 550 millions de dollars et ses dirigeants n’entrevoient pas de reprise avant un an. Ces compressions permettront à Air Canada de faire une économie de main-d’oeuvre de près de 135 millions de dollars. La réduction de salaire de 5 % de la haute direction et de 3,5 % pour les cadres permettra aussi de faire des économies. Enfin, Air Canada procédera au remaniement de sa flotte qui passera de 243 à 12 appareils plus petits et plus performants. Avec cette réforme, les dirigeants de la compagnie sont confiants de rentabiliser leurs activités dès 2002.Air Canada doit amputer son personnel de 7 500 postes en deux ans, dont 3 500 sur une base volontaire, et réduire le salaire de ses employés qui ne sont pas syndiqués. Au cours des trois derniers trimestres, la compagnie a accumulé des pertes de 550 millions de dollars et ses dirigeants n’entrevoient pas de reprise avant un an. Ces compressions permettront à Air Canada de faire une économie de main-d’oeuvre de près de 135 millions de dollars. La réduction de salaire de 5 % de la haute direction et de 3,5 % pour les cadres permettra aussi de faire des économies. Enfin, Air Canada procédera au remaniement de sa flotte qui passera de 243 à 12 appareils plus petits et plus performants. Avec cette réforme, les dirigeants de la compagnie sont confiants de rentabiliser leurs activités dès 2002. Source : Le Devoir, 2 août 2001, p.A1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...