Annonce du premier ministre Daniel Johnson lors du discours du trône

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cete décision de Johnson est perçue par plusieurs comme une manifestation autonomiste de la part du gouvernement québécois. Ce n’est toutefois qu’après son décès que le ministère de l’Immigration québécois sera mis sur pied, en novembre 1968. Cete décision de Johnson est perçue par plusieurs comme une manifestation autonomiste de la part du gouvernement québécois. Ce n’est toutefois qu’après son décès que le ministère de l’Immigration québécois sera mis sur pied, en novembre 1968. Source : Martin Pâquet, Vers un ministère québécois de l’Immigration, 1945-1968, Ottawa, La Société historique du Canada, 1997, p.20.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...