Annonce par le ministre de l’Environnement André Boisclair de la création de nouvelles aires protégées

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Toute exploitation minière, forestière et énergétique sera donc interdite sur une superficie de 13 000 km2. Par contre, le plan permet toujours la gestion et l’utilisation de ce territoire à des fins récréo-touristiques. Le droit des activités des autochtones est également maintenu. Le plan permettra notamment la création de cinq parcs nationaux au Nunavik et d’un sixième dans la région du Témiscamingue. Toute exploitation minière, forestière et énergétique sera donc interdite sur une superficie de 13 000 km2. Par contre, le plan permet toujours la gestion et l’utilisation de ce territoire à des fins récréo-touristiques. Le droit des activités des autochtones est également maintenu. Le plan permettra notamment la création de cinq parcs nationaux au Nunavik et d’un sixième dans la région du Témiscamingue. Source : Le Devoir, 6 juillet 2002, p.A4.
Québec Info, « Des mesures en faveurs de l’environnement », v.8, n.3, automne 2002, p. 5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...