Approbation du projet de nationalisation de l’électricité

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Une semaine plus tard, les ministres du cabinet de Jean Lesage
se réunissent au Lac-à-l’Épaule pour débattre du projet. La faction favorable l’emporte et, le 19 septembre, le premier ministre annonce la tenue d’élections précipitées dont le thème central sera la nationalisation des compagnies d’électricité. Il déclare alors : « le gouvernement a décidé de demander au peuple du Québec un mandat péremptoire pour unifier les réseaux d’électricité de la province ».Une semaine plus tard, les ministres du cabinet de Jean Lesage
se réunissent au Lac-à-l’Épaule pour débattre du projet. La faction favorable l’emporte et, le 19 septembre, le premier ministre annonce la tenue d’élections précipitées dont le thème central sera la nationalisation des compagnies d’électricité. Il déclare alors : « le gouvernement a décidé de demander au peuple du Québec un mandat péremptoire pour unifier les réseaux d’électricité de la province ». Source : Clarence Hogue, André Bolduc, Daniel Larouche, Québec, un siècle d’électricité, Montréal, Libre expression, 1979, p.239-285.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...