Arrestation de Luka Rocco Magnotta à Berlin

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le 29 mai, le siège du Parti conservateur canadien à Ottawa est bouleversé par la livraison d’un colis contenant un pied humain. La découverte d’une main dans un autre paquet, destiné au Parti libéral du Canada, déclenche une enquête d’envergure. Les forces policières ont tôt fait d’identifier l’auteur de ces gestes. Il s’agit de Luka Rocco Magnotta - de son vrai nom Eric Newman - , un jeune acteur de film pornographique ayant des antécédents judiciaires qui aurait tué, violé puis dépecé le cadavre de son amant, un étudiant universitaire d’origine chinoise. Soupçonnant que Magnotta a quitté le pays, la police de Montréal, qui retrouve un tronc humain dans le secteur Côte-des-Neiges, lance un avis international. La traque au « dépeceur de Montréal » fait rapidement parler en Europe, avant que sa trace ne soit retrouvée en France et qu’il ne soit arrêté le 4 juin dans un cybercafé de Berlin. Le caractère sordide de ce meurtre propulse Magnotta à l’avant-scène de l’actualité, une visibilité accentuée par la diffusion sur l’Internet d’une vidéo de ce dernier, en train de commettre son crime.Le 29 mai, le siège du Parti conservateur canadien à Ottawa est bouleversé par la livraison d’un colis contenant un pied humain. La découverte d’une main dans un autre paquet, destiné au Parti libéral du Canada, déclenche une enquête d’envergure. Les forces policières ont tôt fait d’identifier l’auteur de ces gestes. Il s’agit de Luka Rocco Magnotta - de son vrai nom Eric Newman - , un jeune acteur de film pornographique ayant des antécédents judiciaires qui aurait tué, violé puis dépecé le cadavre de son amant, un étudiant universitaire d’origine chinoise. Soupçonnant que Magnotta a quitté le pays, la police de Montréal, qui retrouve un tronc humain dans le secteur Côte-des-Neiges, lance un avis international. La traque au « dépeceur de Montréal » fait rapidement parler en Europe, avant que sa trace ne soit retrouvée en France et qu’il ne soit arrêté le 4 juin dans un cybercafé de Berlin. Le caractère sordide de ce meurtre propulse Magnotta à l’avant-scène de l’actualité, une visibilité accentuée par la diffusion sur l’Internet d’une vidéo de ce dernier, en train de commettre son crime. Source : La Presse, 4 juin 2012, p. A2 ; Le Devoir, 5 juin 2012, p. A1.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/06/19/001-magnotta-comparution-mardi.shtml

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...