Arrivée de l’aviateur Italo Bilbo à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Ces hydravions partis d’Italie le 1er juillet avaient, avant d’arriver au Canada, effectué une traversée de l’Atlantique fort publicisée. Ministre de l’Air dans le gouvernement de Benito Mussolini, Bilbo reçoit un accueil chaleureux de plusieurs dignitaires et d’une foule estimée à quelques dizaines de milliers de personnes. En l’absence du maire Fernand Rinfret, l’échevin A.E. Goyette reçoit Bilbo avec enthousiasme en lançant : « Vive l’Italie ! Vive le Duce ! » L’aviateur, qui converse au téléphone avec Mussolini après son arrivée, expliquera dans ces mots les motivations derrière ce déploiement aérien : « Mon ami (un journaliste), nous sommes une force militaire. Nous faisons simplement des manoeuvres au-dessus de l’Atlantique, tout comme une escadre (...) L’Italie est encore le seul pays à avoir mené à bon port une entreprise de cette envergure. » Le héros du jour sera honoré le soir même au cours d’une réception organisée par la communauté italienne de Montréal qui se déroule à l’hôtel Mont-Royal. Le lendemain, les aviateurs effectueront un vol en direction de Chicago. Ces hydravions partis d’Italie le 1er juillet avaient, avant d’arriver au Canada, effectué une traversée de l’Atlantique fort publicisée. Ministre de l’Air dans le gouvernement de Benito Mussolini, Bilbo reçoit un accueil chaleureux de plusieurs dignitaires et d’une foule estimée à quelques dizaines de milliers de personnes. En l’absence du maire Fernand Rinfret, l’échevin A.E. Goyette reçoit Bilbo avec enthousiasme en lançant : « Vive l’Italie ! Vive le Duce ! » L’aviateur, qui converse au téléphone avec Mussolini après son arrivée, expliquera dans ces mots les motivations derrière ce déploiement aérien : « Mon ami (un journaliste), nous sommes une force militaire. Nous faisons simplement des manoeuvres au-dessus de l’Atlantique, tout comme une escadre (...) L’Italie est encore le seul pays à avoir mené à bon port une entreprise de cette envergure. » Le héros du jour sera honoré le soir même au cours d’une réception organisée par la communauté italienne de Montréal qui se déroule à l’hôtel Mont-Royal. Le lendemain, les aviateurs effectueront un vol en direction de Chicago. Source : La Presse, 14 juillet 1933, p.1, 15 juillet 1933, p.1 et 43.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...