Assermentation du nouveau premier ministre du Canada, Paul Martin

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Plusieurs visages connus sont évincés du cabinet de 39 ministres. C’est le cas de Sheila Copps et Martin Cauchon, ainsi que celui de Stéphane Dion, ce que les analystes interprètent comme une volonté d’assouplir les relations entre le gouvernement central et les provinces. Ralph Goodale sera le ministre des Finances alors que la vice première ministre Anne McLellan dirigera le superministère de la Sécurité intérieure. Bill Graham garde pour sa part le ministère des Affaires étrangères. Le nouveau ministre de la Santé et des Affaires intergouvernementales, Pierre Pettigrew, sera une des têtes d’affiche du gouvernement au Québec. D’autres Québécois figurent également au cabinet, notamment Irwin Cotler (Justice), Lucienne Robillard (Industrie), Liza Frulla (Développement social) et Hélène Scherrer (Patrimoine canadien). Sujet de plusieurs spéculations, Denis Coderre hérite de la présidence du Conseil privé et de la Francophonie. Parmi les dossiers chauds qui risquent d’être débattus au cours de 2004, soulignons la question du financement de la santé, celle du déséquilibre fiscal et la polémique sur les mariages gais. Le premier ministre promet aussi un examen approfondi des programmes et de leurs coûts, la tenue de votes libres à la Chambre des communes et un resserrement de l’éthique des députés. Il déclare à ce sujet : « Nous devons restaurer la confiance des Canadiens que leur gouvernement va se comporter de façon irréprochable sur le plan éthique. »Plusieurs visages connus sont évincés du cabinet de 39 ministres. C’est le cas de Sheila Copps et Martin Cauchon, ainsi que celui de Stéphane Dion, ce que les analystes interprètent comme une volonté d’assouplir les relations entre le gouvernement central et les provinces. Ralph Goodale sera le ministre des Finances alors que la vice première ministre Anne McLellan dirigera le superministère de la Sécurité intérieure. Bill Graham garde pour sa part le ministère des Affaires étrangères. Le nouveau ministre de la Santé et des Affaires intergouvernementales, Pierre Pettigrew, sera une des têtes d’affiche du gouvernement au Québec. D’autres Québécois figurent également au cabinet, notamment Irwin Cotler (Justice), Lucienne Robillard (Industrie), Liza Frulla (Développement social) et Hélène Scherrer (Patrimoine canadien). Sujet de plusieurs spéculations, Denis Coderre hérite de la présidence du Conseil privé et de la Francophonie. Parmi les dossiers chauds qui risquent d’être débattus au cours de 2004, soulignons la question du financement de la santé, celle du déséquilibre fiscal et la polémique sur les mariages gais. Le premier ministre promet aussi un examen approfondi des programmes et de leurs coûts, la tenue de votes libres à la Chambre des communes et un resserrement de l’éthique des députés. Il déclare à ce sujet : « Nous devons restaurer la confiance des Canadiens que leur gouvernement va se comporter de façon irréprochable sur le plan éthique. » Source : Le Devoir, 14 décembre 2003, p.1, A3-A5, A10 et B1. La Presse, 13 décembre 2003, p.1, A2-A3, A6 et cahier Plus, p.1 à 8.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...