Au pays de l’avenir radieux : Voyages des Québécois en Chine populaire (1971-1975)1

Yuxi Liu
| :
La Chine populaire est devenue un enjeu politique au Québec avec la mise sur pied des organisations maoïstes au cours de la première moitié des années 1970. Certains militants ont eu l’occasion d’effectuer un pèlerinage à Pékin sur l’invitation des autorités chinoises. Dans quelle mesure l’image qu’ils se faisaient de la Chine a-t-elle contribué à légitimer leur projet politique ? Leur admiration envers la Chine peut-elle s’expliquer simplement par l’aveuglement idéologique qu’on les accuse d’avoir manifesté ? Pour répondre à ces questions, nous proposons une comparaison des impressions livrées par des voyageurs québécois issus de milieux variés.
| :
With the foundation of Maoist organizations, the People’s Republic of China became a political issue in Quebec in the first half of the 1970s. Some militants have had the opportunity to make a pilgrimage to Beijing at the invitation of the Chinese authorities. To what extent did the image they developed of China help to legitimize their political project ? Could their admiration for China be explained simply by the ideological blindness that they are accused of having manifested ? To answer these questions, we propose a comparison of impressions delivered by Quebec travelers from a variety of backgrounds.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1048516ar