Auld Lang Syne

, par Jean Provencher

Quelle belle chanson que cette Auld Lang Syne ! Vous la connaissez assurément. En français, on lui donne le nom de Ce n’est qu’un au revoir. Le texte est du poète écossais Robert Burns. Elle fut traduite en français en 1920 par le prêtre jésuite français Jacques Sevin. Ici, à la une de La Patrie, l’historien […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/01/1...