Ayotzinapa : quand la violence de l’État et celle des groupes criminalisés ont les mêmes fins

, par Pascal Scallon-Chouinard

Javier Buenrostro, Candidat au Doctorat d’Études Politiques à l’EHESS Version PDF En 2000, le Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI), parti qui a gouverné le Mexique pendant 70 ans, a perdu le pouvoir au profit de la droite, concédant la présidence à Vincente … Continuer la lecture

Voir en ligne : http://histoireengagee.ca/ayotzinap...