Baptiste Peynaud y laisse sa peau

, par Jean Provencher

Nouvelle-Orléans. Baptiste Peynaud, le sauteur, est mort hier soir, en cette ville, des blessures qu’il s’est infligées vendredi soir, en faisant son remarquable saut. Peynaud est arrivé ici, il y a deux semaines, et avait sauté pendant dix jours, l’après-midi et le soir, du haut d’une tour dans le centre de la ville. Vendredi soir, [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/12/0...