Béatification de Mgr François de Laval, Marie de l’Incarnation et Kateri Tekakwitha à Rome

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Après près de 20 ans de demandes répétées des évêques canadiens auprès du pape, Mgr François de Laval, le premier évêque de Québec, est béatifié sans examen des miracles. Mieux connue sous son nom de religieuse, Marie de l’Incarnation, Marie Guyart fut, entre autres, la fondatrice du couvent des Ursulines de Québec. Pour sa part, l’Amérindienne Kateri Tekakwitha s’est convertie au christianisme et a mené une vie pieuse à Caughnawaga avant son décès en 1680.Après près de 20 ans de demandes répétées des évêques canadiens auprès du pape, Mgr François de Laval, le premier évêque de Québec, est béatifié sans examen des miracles. Mieux connue sous son nom de religieuse, Marie de l’Incarnation, Marie Guyart fut, entre autres, la fondatrice du couvent des Ursulines de Québec. Pour sa part, l’Amérindienne Kateri Tekakwitha s’est convertie au christianisme et a mené une vie pieuse à Caughnawaga avant son décès en 1680. Source : La Presse, 23 juin 1980, p.1, A5, A5 et A8. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 1999, p.1391, 1540 et 2396.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...