Béatification de huit martyrs de la Nouvelle-France

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette cérémonie rend bienheureux ces martyrs qui ont donné leur vie au cours du 17e siècle pour la propagation de l’Évangile en Nouvelle-France. Cinq d’entre eux furent massacrés par des Hurons et les autres par des Iroquois. Les restes de ces huit martyrs sont conservés dans une châsse ciselée qui sera présentée au Pape Pie XI. Cet événement est accueilli avec joie dans divers pays, notamment en France, où les journaux écrivent que : « la gloire de la Nouvelle-France rejaillit sur la France car les béatifiés furent à proprement parler, les pères de la nation canadienne ». En juin 1930, Brébeuf et Lalemant seront canonisés lors d’une cérémonie qui se déroulera à Rome en présence du pape Pie XI.Cette cérémonie rend bienheureux ces martyrs qui ont donné leur vie au cours du 17e siècle pour la propagation de l’Évangile en Nouvelle-France. Cinq d’entre eux furent massacrés par des Hurons et les autres par des Iroquois. Les restes de ces huit martyrs sont conservés dans une châsse ciselée qui sera présentée au Pape Pie XI. Cet événement est accueilli avec joie dans divers pays, notamment en France, où les journaux écrivent que : « la gloire de la Nouvelle-France rejaillit sur la France car les béatifiés furent à proprement parler, les pères de la nation canadienne ». En juin 1930, Brébeuf et Lalemant seront canonisés lors d’une cérémonie qui se déroulera à Rome en présence du pape Pie XI. Source : Le Devoir, 22 juin 1925, p.1. La Presse, 22 juin 1925, p.7.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...