Ce qu’il en coûte pour critiquer la magistrature, au Québec, en 1909

, par Jean Provencher

L’événement est passé à l’histoire. Un jeune journaliste, Jules Fournier (1884-1918), est condamné à trois mois de prison par le juge qu’il avait critiqué. Le journal Le Canadien en fait sa une le 19 juin 1909. Le directeur du « Nationaliste », M. Jules Fournier, vient d’être condamné à trois mois de prison. On en sait la […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/3...