Célébration de 106 mariages au stade De Lorimier à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

« Nous sommes redevable à la JOC (Jeunesse ouvrière catholique), de la très impressionnante cérémonie à laquelle nous assistons ce matin » déclare le futur archevêque de Montréal, Mgr Geroges Gauthier. Ce à quoi il ajoute « Ce n’est pas la première de ses initiatives ; ce n’est pas non plus la dernière, car la JOC est l’un des mouvements le plus actif et des mieux adaptés aux besoins et aux aspirations de ses membres. » La célébration de ce 23 juillet ne manque pas d’envergure : construit en 1928, le stade De Lorimier sert notamment à la présentation des parties des Royaux de la Ligue internationale de baseball. Il est à noter que le mouvement en faveur du couple et de la famille lancé par la JOC prévoit aussi l’organisation de cours de préparation au mariage dans différentes paroisses urbaines. « Nous sommes redevable à la JOC (Jeunesse ouvrière catholique), de la très impressionnante cérémonie à laquelle nous assistons ce matin » déclare le futur archevêque de Montréal, Mgr Geroges Gauthier. Ce à quoi il ajoute « Ce n’est pas la première de ses initiatives ; ce n’est pas non plus la dernière, car la JOC est l’un des mouvements le plus actif et des mieux adaptés aux besoins et aux aspirations de ses membres. » La célébration de ce 23 juillet ne manque pas d’envergure : construit en 1928, le stade De Lorimier sert notamment à la présentation des parties des Royaux de la Ligue internationale de baseball. Il est à noter que le mouvement en faveur du couple et de la famille lancé par la JOC prévoit aussi l’organisation de cours de préparation au mariage dans différentes paroisses urbaines. Source : Le Devoir, 24 juillet 1939, p.10.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...